Lancement du projet “Pérennisation de la cuisson solaire en Bolivie”

Le projet triennal « Pérennisation de la cuisson solaire en Bolivie », associant Inti avec l’association bolivienne Inti Illimani, a officiellement débuté le 5 juin dernier pour la journée mondiale de l’environnement !

Un peu de contexte

En Bolivie, l’accès à l’énergie pour la cuisson des aliments est extrêmement difficile pour les populations les plus vulnérables.


Cette quête énergétique est une contrainte très lourde pour les ménages et surtout pour les femmes qui doivent régulièrement aller collecter le bois et revenir avec leur fardeau sur le dos, et ce pendant plusieurs heures.


Le temps consacré à la collecte du bois ne leur permet pas de réaliser d’autres activités génératrices de revenus et les enfants, qui sont mobilisés pour aider aux tâches ménagères, sont exclus du système de scolaire.


Dans les régions concernées la pression sur la ressource en bois est grandissante, et les événements climatiques (sécheresse dans l’Altiplano, feux de forêts dans la Chiquitania) ne font qu’aggraver la situation.

Un projet pour répondre à cette problématique

Les distributions en cuiseurs solaires réalisées au cours de précédents projets d’Inti en Bolivie ont montré l’efficacité de l’outil dans ce contexte. Cependant la demande est encore forte de la part des populations rurales, et ce projet vise à rendre pérenne la fabrication et diffusion de cuiseurs solaires dans le pays. Sur trois ans, cela passera par :

  • La lutte contre le changement climatique en contribuant à réduire les émissions de CO2 produites par la cuisson traditionnelle
  • L’innovation et l’entrepreneuriat pour pérenniser la cuisson solaire
  • L’accompagnement des bénéficiaires vers une réflexion sur la condition de la femme à travers l’alimentation durable et la sécurité alimentaire
  • La contribution à l’autonomisation des femmes par le soutien à 60 entreprises solaires. 

Dans ce cadre, la première distribution de fours solaires a été réalisée à Tolacollo, dans la province de La Paz, à 4842 mètres d’altitude. Les 25 bénéficiaires, majoritairement des femmes, ont fait l’acquisition de fours solaires low-tech et ont été formées à leur fonctionnement, leur utilisation et leur entretien.